Clique sur ce bouton, et essaye le Trib-o-tron, ami kaki : >> Trib-O-Tron <<


Posts Tagged ‘hardcore’


Des livres sur les teknivals, le hardcore et les free parties

on July 16, 2014 in Non classé Comments Off on Des livres sur les teknivals, le hardcore et les free parties

Free party : Une histoire, des histoires (1CD audio) C’est en France, en Italie et en Tchéquie que la free party a connu son plus fort développement jusqu’à un âge d’or, au terme de la décennie, suivi d’une répression violente dans les années deux mille. Pourtant, aujourd’hui, plus de quinze ans après ses débuts discrets, de nombreux jeunes s’investissent encore dans l’aventure. Ils créent leurs sound-systems, organisent des teufs légales ou illégales et partent en voyage toujours plus loin pour diffuser leur mode de vie et leur musique. Au travers d’une quarantaine de témoignages, l’ouvrage propose, sans aucune hiérarchie entre les intervenants, à l’image de l’utopie de la free party, de montrer comment elle a changé leurs vies et orienté leurs choix. Sans masque, ils racontent leur monde de voyages, de rêves, d’utopies, de passion et de galères.

FESTIVALS, RAVE PARTIES, FREE PARTIES Histoire des rencontres musicales actuelles en France et à l’étranger Rien que dans l’Hexagone, 2 000 rencontres musicales se déroulent chaque année. En ce début de 21e siècle, le festival est donc un objet culturel essentiel qui méritait enfin une étude pluridisciplinaire. Les 24 textes qui composent ce livre offrent du monde festivalier contemporain un panorama certes non exhaustif, mais suffisamment composite pour entraîner le lecteur dans un voyage par-delà les frontières géographiques et musicales.

Techno 2 : Une subculture en marge : Après avoir dressé la sociologie de ces communautés (Techno, 2009), Lionel Pourtau s’intéresse ici aux inter-actions qu’elles ont nouées, souvent malgré elles, avec le reste de la société. Les institutions ont d’abord cherché à éradiquer le phénomène, puis à le canaliser. Quant aux “teuffeurs”, ils décident toujours au bout de quelques années de rompre avec cette subculture. Mais comment sortir d’un mode de vie marginal et réintégrer la société classique après avoir connu une façon de vivre et un système de valeurs aussi différents ? Un décryptage novateur du regard que nous portons sur les cultures underground. A lire ici

Profil Hardcore : Ce livre s’attache à la description d’un “noyau dur” (hard core). Il pose des questions d’ordre général sur la techno, mais aussi sur la musique électronique : sa jeunesse et sa genèse. Il s’adresse aux curieux qui veulent découvrir la techno underground, et bien sûr, aux amateurs, qu’ils soient novices ou fin connaisseurs. Il y a un aspect didactique qui est la marque universitaire. Cet ouvrage peut fonctionner sur le principe d’un guide illustré. Un mix d’idées à propos de la techno et du hardcore. Un livre qu’il faut avoir lu pour en parler.

Teknival de Crucey

on November 19, 2006 in Non classé Comments Off on Teknival de Crucey

t’y a cru

cey trop con.

ArdKor.com vous présente : le tube du teknival 2015

 

un kick avec qques effets autour,

la klysmaphilie est irréelle

du hardcore avec des kik hardtek

de la musique

electronique

avec un rythme binaire superieur a 180 bpm

des samples de requiem for a dream, trainspotting ou fight club

ce week end ne sera pas en Teknival 2014 toujours

__________

Ne pas confondre avec le Teknival de la Marne ou le Teknival de Marigny. L’avenir est à la vasectomie.

Soulseek : bêtisier

Image Gallery

Other Stuff